a lire .. le bilan de  AIPM link
Une fromagerie dans le désert
Le RC parrain international Roquemaure Hannibal et les RC partenaires Orange Arausio et Marseille ont monté une AIPM dans le but de financer l’achat, l’équipement et la mise en oeuvre d’une fromagerie dans le douar de Zaouit-sidi-Ahmed près de Ouarzazate (Maroc).
Le Président du Club Roquemaure, Christian Mauduit, a rendu visite au Club Casablanca-Oasis pour convenir avec eux du suivi local de l'AIPM. Le responsable Fondation du club de Casablanca (Bennani el Houssine) est allé sur place à Zaouit pour vérifier le bon déroulement des travaux. Un membre du RC Roquemaure (Jean-Pierre Bergon) est allé, lui aussi à Zaouit où il a pu vérifier que tout se passait bien. En juillet 2009, deux rotariens du RC Roquemaure (Jean-Michel Fulconis et Nathalie Clarion) sont également allés à Zaouit et ont pu constater que les travaux étaient presque terminés.
Les bénéficiaires du projet, avec l'aide des lycéens du lycée Saint Joseph d'Avignon et leur Maître Valérie Gensonnet, ont creusé deux puits et les ont équipés de pompes, mis en culture des plantes vivrières, construit une ferme et une étable, construit un local répondant aux normes d'hygiène pour y installer la fromagerie, acquis et mis en oeuvre tous les équipements nécessaires à la fabrication et à I'affinage du fromage. Gilles et Odile Michel ont affirmé que l'installation de Zaouit est bien plus belle que beaucoup de fromageries françaises. En plus des équipements financés par l'AlPM, un Rotarien de Casablanca-Oasis a offert une pompe immergée pour récolter l'eau de l'un des puits.
Le 30 octobre 2009, Martin Toulemonde, responsable Fondation pour le club de Roquemaure et Abdellatif Zakaria Président du RC Casablanca-Oasis sont allés inaugurer solennellement la fromagerie et remercier et féliciter les personnes ayant participé à la réalisation de ce projet, et procéder à la mise en fabrication des premiers fromages.
La ferme dispose actuellement de 4 vaches et un taureau, les chèvres viendront un peu plus tard.
Tous les habitants du douar bénéficient de cette action, en effet la vente du fromage va commencer à produire des rentrées régulières d’argent, et tous les bénéfices vont être réinvestis dans de nouvelles activités qui redonnent vie au village. Par exemple on commence dans la ferme, une culture de spiruline. Celle-ci est une micro-algue dont la consommation par le bétail augmente la lactation. Cette algue est de plus, un complément nutritionnel de premier ordre pour l'Homme.
Les habitants qui avaient déserté le village en raison du manque d'activités ont commencé à revenir. Plusieurs maisons sont en construction. Les résultats à long terme sont ni plus ni moins que la résurrection d'un village qui était en train de mourir.
Pierre CERISIER R.C MARSEILLE
Retour à l'accueil