𝗦𝗮𝗹𝗲𝘁é 𝗱𝗲́𝗴𝗮𝗴𝗲 𝗱'𝗶𝗰𝗶.

Mes deux derniers posts ont suscité une controverse. Sur l'installation de latrine en brousse. Hier je suis restée paralysée devant un inbox.

 

"𝑉𝑜𝑢𝑠 𝑒𝑡𝑒𝑠 𝑟𝑎𝑐𝑖𝑠𝑡𝑒 ! Pourquoi vous vous permettez vous de changer  leur vie ?

Les blancs veulent toujours  s’imposer."

 

𝗡𝗼𝗻 𝗷𝘂𝘀𝘁𝗲 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗯𝗮𝗶𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲́ 𝗹𝗶𝗲́ 𝗮 c𝗲 𝗽𝗿o𝗯𝗹𝗲𝗺𝗲.

Eviter le cholera. Propagation Hepatite E entre autre...

 

" C’est du colonialisme " Non de la 𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲́ public.

 

Mon activité est passée à la moulinette.

*Un forage est -il en 2023 un outil colonialiste ?

* Un potager est-il racisé car induit par une blanche ?

(Une carotte c'est rouge, ça passe mais un navet ?)

 

Je n’ai rien argumenté. Mais je voulais ce matin revenir là-dessus, car cette nuit j'ai cogité. La 𝗰𝗼𝘂𝗹𝗲𝘂𝗿 bien sûr a du sens. Il est une part de notre identité.

 

J’ai découvert avec un enfant que j’étais blanche.

Cet enfant m’avait appelé "la blanche" . J'avais trouvé ça insultant.

Etrange non ? Ridicule même !!

Mais il avait juste raison non cet enfant ?

𝗢𝘂𝗶. Point final.

 

Un programme de développement est-il colonialiste ?

Nous réalisons un programme conjointement avec des humains.

La réflexion est plus large, le rôle des ONG est du développement.

Nous ne faisons pas de politique, nous sommes tous d’accord dans l’équipe sur ce point. Nous avons des origines multiples (culturelles, religieuses et sans doute politiques).

Mais ce qui nous anime est le #𝗱𝗲́𝘃𝗲𝗹𝗼𝗽𝗽𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁.

L'HUMAIN.

Diriger une mission de terrain est un d𝗲́𝗳𝗶 dynamisant.Ne pas le dire serait une hypocrisie.Par humanité : nous avons la capacité d’𝗮𝗶𝗱𝗲r et on aime le faire.

La situation géopolitique  exacerbe le débat, une relecture de l’Histoire.

 

S𝗶 𝗰𝗲 𝗺𝗼𝗻𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿 𝗮𝘃𝗮𝗶𝘁 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗹𝘂

1     Nous co construisons

2     Nous n’imposons rien, parce que cela ne fonctionne pas ainsi.

C’est aussi simple que cela. D’ailleurs les ateliers que dirige Arnaud GNAMOU le prouve.

Bon allez j'oubli ce crétin. La mouche du coche...

D'autres ateliers arrivent, de belles photos aussi.

 

 

Retour à l'accueil