Depuis quelques semaines, j'ai la chance d'être lu par des centaines de personnes sur le réseau. Un privilège qui me permets d'élargir mon réseau, de faire des rencontres, dans le but de promouvoir notre programme ACRENA.
Développent agricole rural au Burkina Faso
✅Notre objectif clairement affiché est de financer notre programme en s’ouvrant vers de nouveaux donateurs.
⭕Mais je n'offre pas de travail.
Nous ne fonctionnons que en Probono ou en bénévolat.
Mais je n’exploite pas les gens comme cela m’a très aimablement été dit.
Quand je peux je rémunère des missions mais c'est rare.

Pourquoi ?
1 Nous avons des budgets très serrés.
2 Nous sommes petit.
3 Je n’oblige personne à « travailler pour nous »
4 Personne ne travail pour moi, mais donne du temps pour des gens démunis.
5 Je suis moi-même bénévole de ma structure.
6 Je peux prendre des stagiaires dans la mesure où vous avez réellement envie de réaliser quelque chose.

Je réponds toujours aux demandes d’emploi, je tente d’envoyer des cv de manière ciblé quand c’est possible.
Mais je suis un peu débordée par des demandes incongrues qui ne sont pas dans mon secteur.
Et je ne peux pas prendre des bénévoles qui n’ont pas de compétences dans mes domaines.
Faire de l’humanitaire ne s’improvise aps.
Je ne suis ni dans le BTP, ni dans le mining, ni dans le digital.
Je ne vends rien, n’achète pas de productions (ni cacao, ni karité rien…), n’exporte rien.

Mon modèle financier est donc : je reçois des dons, je finance directement une partie du projet.
Mon réseau est public pour que vous puissiez essayer de trouver une personne pouvant vous aider, mais un conseil ciblez vos demande !
 

 

Retour à l'accueil