Il y a de semaines pas top. Je ne vais pas me plaindre pour MOI, mais pour ce que nous faisons.
L'impression d'être submergée, pas assez utile, trop lente, trop à faire, trop d'impasses, trop de problèmes.
La paperasse, les dossiers a remplir alors que l'urgence est là.
Le décalage entre la réalité et l'administratif.
Le gouffre entre les besoins et ceux qui pourraient faire un geste mais qui ne voient rien.
Des "nons" stupides..... des "peut être" qui ne se transforment en rien.
Dans notre cas on ne produit pas encore suffisamment et les prix s'envolent pour les achats de base.. les céréales, le lait pour les enfants. L'équilibre est trop fragile encore.
Je me sens vide.
Un petit humain vide.
Retour à l'accueil