đŸ„șVision progressiste versus cultures et traditions.#Burkinafaso

Notre interrogation du jour. Le débat du jour.

📌Sur notre grande parcelle, enclose, avec forage, château d'eau et déjà des cultures ; le temps est venu de finaliser l'irrigation.

Après un été assez pluvieux, nous devons sécuriser les plantations.

Notre projet est d'installer du goutte à goutte : économie d'eau, gestion de la ressource, facilité de l'arrosage et donc moins de fatigue pour tous.

Mais un débat inattendu s'est immiscée entre notre ONG et les habitants.

➔Certains n'ont pas confiance en cette "technique" moderne.

Cela se règlera par une formation, un suivit, une visite d'un autre site. Je ne m'inquiète pas.

➔Mais d'autres sont attachés aux traditions et préfèrent que nous installions de petits bassins intermédiaires pour arroser avec un arrosoir comme toujours.

Ils considèrent que la fatigue physique est importante pour faire du bon travail.(Mériter sa peine).

Nous ne voulons pas aller contre les populations, mais nous voulons opter notre solution pour de nombreuses raisons évidentes.

❓ Ma question : avez vous été confronté à ce type de débat ?

Je suis consciente que la tradition nourrit les sentiments de confiance, c'est la continuité qui rassure. Nous ne voulons pas bouleverser la cohésion social.

Il n'est pas question de les obliger à rompre avec leur schéma d'aller vers un progressisme unilinéaire imposé.

Ce dualisme culturel identitaire me gène car comment régler ce dilemme en respectant les traditions donc l'identité ? Louis Belval Didier VAN BIGNOOT Harouna BELEMKOABGA #interculturalité #sociologie #’incohérencessociologiques 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil